Avertir le modérateur

20/02/2009

Mes hommes de lettres, petit précis de littérature française - Catherine Meurisse

cath1.jpgL’histoire sans la raconter. Catherine nous retrace tout bonnement la totalité de l’histoire de la littérature française, de la littérature médiévale et la chanson de geeeeste aux folles soirées de Saint-Germain-des-Prés au cours desquelles Sartre, Beauvoir, Ionesco, Giono se déhanchaient au son du saxo de Boris Vian, en passant par Rabelais, la Pléiade, Corneille, Racine, la dispute Rousseau - Voltaire, Molière, les romantiques...

A chaque époque, pour chaque auteur, Catherine tente le pari difficile à la fois de le resituer dans son contexte, de mettre en lumière sa place dans l’histoire de la littérature, tout en nous faisant marrer.

On en pense quoi ? Un pari qu’elle réussi... Parfois. Mais pas toujours. Résultat : ceux qui n’ont jamais été transcendés d’émotion à la lecture d’un poème de du Bellay, ceux qui ont sué sang et haut pour finir péniblement un ou deux essais de Montaigne, ceux que la récitation des Fables de Lafontaine traumatisait, ceux qui trouvent que "Lost" est plus palpitant que les affres de Phèdre par Racine n’y trouveront peut être pas leur compte. Il y a des choses vraiment réussies, et notamment un dessin extrêmement vivant, qui donne une vie incroyable à tous ces auteurs morts. Mais à tout prendre on préfère Catherine quand elle met ce trait au service de l’actu dans Charlie Hebdo plutôt qu’au service d’un passé littéraire certes intellectuellement passionnant, mais quand même un peu rébarbatif... La dernière partie, à partir du XIXeme est tout de même de loin la plus réussie. Sans doute parce que les affres du romantisme, les délires des surréalistes, la mégalomanie de Hugo ou de Proust, le faux voyeurisme social de Zola et le swing de Saint Germain sont plus marrants et sans doute plus connus de Catherine que la chanson de Rolant et la littérature médiévale. Dommage du coup que ce précis ne le soit pas plus, et ne se limite pas à ces deux siècles. Les 80 premières pages auraient moins ressemblé au Largarde et Michard en BD.

Image 9.png


C’est pour qui ? Pour ceux qui passent le bac Français à la fin de l’année, pour les inconditionnels du dessin de Catherine, pour Victor Hugo, Lamartine, Colette, Ronsard, Corneille, Marcel Proust... que cela fera marrer de voir leurs vieux copains dessinés, pour Bernard Pivot et pour les khâgneux et les Normaliens qui lisent de la BD.

Casting. Auteurs : Catherine Meurisse Editeur : Sarbacane Prix : 19,50 euros. Infos : http://www.sarbacane.com

J.L.

Commentaires

Un très bon moment de franche rigolade pour ma part... avec des gugus qui ne riaient pas toujours.

Écrit par : Jean-François | 12/06/2009

Très divertissant! Merci beaucoup!

Écrit par : Agences locations appartement | 29/06/2010

like the Japanese pagoda tree and grape seed could be added to liquids or even drink as tea in order to reduce swelling and itching and enhance circulation

Écrit par : Dimagrire Velocemente | 21/02/2011

Catherine nous retrace tout bonnement la totalité de l’histoire de la littérature française, de la littérature médiévale et la chanson de geeeeste aux folles soirées de Saint-Germain-des-Prés au cours desquelles Sartre, Beauvoir, Ionesco, Giono se déhanchaient au son du saxo de Boris Vian, en passant par Rabelais, la Pléiade, Corneille, Racine, la dispute Rousseau - Voltaire, Molière, les romantiques...

Écrit par : Generic Viagra | 21/06/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu