Avertir le modérateur

24/02/2009

Les auteurs de BD ont appris à dire “moi, je...” (ou le top 10 des BD autobiographiques)

Très peu répandue jusqu’à la fin des années 1990, la BD autobiographique est devenue un genre à part entière ces 10 dernières années.

Dans les années 1980, seuls quelques auteurs (Art Spiegelman, Will Eisner, Christian Binet) ont ouvert la voie d’un genre plus personnel que la sempiternelle BD de super-héros ou d’aventure. Un genre où l’intime fait partie intégrante du processus de création et où l’auteur puise dans sa vie ou son expérience personnelle des faits réels ou fictionnels. Fin des années 1990 et début des années 2000 : le nombre de BD autobiographiques explose, sous l’impulsion d’un double phénomène : la popularité grandissante de l’Association, qui publie les oeuvres de Satrapi, Sfar, David B., Trondheim... Et les blogs BD (ou comment la culture du “moi je” rencontre la culture BD).  

Sans souci d’exhaustivité, voici une sélection des 10 principaux ouvrages du genre

maus-cover1.jpgMaus (1981) - Art Spiegelman raconte à travers le dialogue d’un fils et de son père rescapé des camps et survivant des ghettos polonais les persécutions nazies et l’invasion de la pologne, et aborde la question de sa relation avec son propre père. Une BD référence, récompensée par le prix pulitzer en 1992. Indispensable dans toute Bdthèque.

 

 

institution_t0.jpgL’institution (1983) : Binet raconte son enfance dans une institution catholique, et la culture de la culpabilité qu’il y a subit. Une BD à forte dimension cathartique, qui permet de découvrir une autre facette de Binet, surtout connu pour être le papa des beaufs les plus célèbres de France, les Bidochons.

 

 

agrippine05.jpgAgrippine (1988) : Claire Bretecher raconte dans les années 1980 les problèmes existentiels d’une ado bourgeoise et fatalement rebelle face à des parents (des “biomanes”) post-soixante-huitards, intéressée par les garçons (les “gnolguis”), et fumant des “nuigrav’” (pardon, des clopes).

 

 

approximativement.jpg

 

Approximativement (1992) - Lewis Trondheim. En fondant l’Association avec Jean-Christophe Menu, David B., Mattt Konture, Patrice Killoffer, Stanislas et Mokeït, lewis Trondheim va participer à développer le genre autobiographique. Approximativement recoupe des morceaux de vie de l’auteur. Il y évoque ses sentiments, des anecdotes, des doutes... L’album commence par une citation : "Comme si ce n'était pas suffisant de ne pas savoir bien dessiner, en plus je bâcle. Et même sachant que je bâcle, je continue à bâcler ; ce paradoxe me terrifie." Du Trondheim tout craché.

 

Persepolis.gif Persepolis (marjane Satrapi) (2000) : adapté en film avec le succès qu’on sait, Marjane Satrapi raconte à travers ses yeux d’enfants son enfance en Iran dans les années 1980, la montée de l’intégrisme et de la révolution Irannienne, son exil à Paris...

 

 

 

pillukle bleue.gif

 

Pilules Bleues (2001) - Peeters raconte ses relations amoureuses et sa vie de couple avec Cati, devenue séropositive. Une des BD les plus fortes et les plus intimes sur le Sida, magnifiquement traitée avec un noir et blanc d’une grande sobriété.

 

 

pyongyang_couv.jpgPyongyang (2003) - Guy DELISLE : le génial journal de bord en BD d’un animateur canadien parti superviser un studio en Corée du Nord, et qui rapporte un des meilleurs reportages jamais réalisés sur cette dictature. Amusant, édifiant, une BD coup de poing. A lire du même auteur : Shenzen, sur son voyage en chine, et plus récemment Chroniques Birmanes, où il raconte sa vie de papa dessinateur expatrié en Birmanie, où il a suivit sa femme, travaillant pour une ONG.

 

le_photographe.jpgLe photographe (2003) - Guibert : attention, oeuvre majeure. Reporter photographe, Didier Lefèvre part en afghanistan en 1986, et suit une mission humanitaire au contact des moudjahidins. Emmanuel Guibert en tire une BD racontant son voyage, mêlant les clichés de Lefèvre et des cases dessinées dans le plus pur style ligne claire. A noter que Guibert a également publié “La Guerre d’Alan”, la biographie d’un soldat américain pendant la seconde guerre mondiale, qu’il a rencontré et qui lui a raconté sa vie.

 

blankets.jpgBlankets (2003) - Craig Thompson - le fils spirituel pour certains d’Art Spiegelman, qui dès son deuxième album publie une bombe de 600 pages racontant son enfance dans une ferme du Wisconsin, emblématique de l’Amérique profonde, et sa culpabilité de tomber amoureux de la jolie Raina, rencontrée dans un camp de vacances paroissial.

 

 

petit_christian2.jpg

 

Plus récemment : le petit Christian, Tome 1 et Tome 2 (Blutch). La vie ordinaire et pourtant extraordinaire de Blutch (alias “le petit Christian”). Une bd tendre, drôle et intelligente. Une BD de Blutch, quoi, dont vous trouverez la chronique toute récente ici.

 

 

Pour ceux qui ne sont pas rassasiés, il faudra jeter un oeil du côté des carnets de voyage : de De crécy à Lisbonne (Casterman), de Dupyu & Berbérian (qui ne séparent donc jamais !) à New-York, Istanbul... (chez Cornelius), de Loustal (au Seuil)...

Cette sélection n’est encore une fois pas exhautive mais donne un bon panorama du genre.... Avant l’avènement de la génération blogs, qui fera l’objet d’un post prochainement (après le “moi, je”, le “e-moi, je”)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu